25 juillet 2016

4BB Tournai Celtics - Brussel Kangaroos : résumé du match

Catégorie :seniors 

Tournai Celtics – Brussels Kangaroos : 11 – 1

Ce dimanche 24 juillet, les Celtics recevaient les Kangaroos de Bruxelles dans un match au sommet du championnat; le premier contre le deuxième, et à ce moment de la saison, peut-être la plus belle affiche pour les Celtics. En effet, l’occasion est belle de marquer le coup et de distancer à deux matches nos visiteurs du jour, ainsi que les 3 autres équipes déclarées à la course au titre.
Le mot est lâché, le titre… Un rêve pour beaucoup de Celtics, mais qui est tout doucement en passe de devenir réalité tant le jeu proposé est propre, beau et efficace. L’objectif de début de saison étant quasi atteint, à savoir terminer dans les 4 premiers, les Celtics ne s’en contenteront pas, et nous voilà lancés dans le sprint final pour les lauriers de cette saison 2016 !!
Mais, revenons au match contre Bruxelles, car ne pas en parler serait une erreur tant il a tenu toutes ses promesses !
Lors de la première manche, une fois n’est pas coutume, la défense des Celtics montre directement qu’il faudra compter sur elle ! Premier joueur retiré sur une relance de Cyril Brabant vers Thomas Berthe en 3e base. Louis Haumont retire le 2e frappeur sur un fly out en champ droit avant que Marc Volckaert n’inflige un strike out au 6e joueur à la frappe des Kangaroos. Ça ne passe donc pas au sol, ni dans les airs, et Marc est bien présent au pitching aussi. Les Kangaroos rentre donc un 0 en fin de première manche, de quoi motiver les Celtics avant de passer à la frappe.
Tournai ne manquera pas l’occasion, et les 9 joueurs passeront à la frappe avant de repasser en défense, non sans avoir pris le soin de marquer 4 points au marquoir. Gil Volckaert, Thomas Berthe, Marc Volckaert et Louis Haumont donnent en effet une petite bulle d’air aux Celtics pour mener 4-0 en fin de première manche.
Les Kangaroos reviennent à la frappe avec de belles intentions offensives, et profitent de 3 walks consécutifs pour atteindre la première base. Mais c’était sans compter sur le « show » de Victor Haumont ... Les deux premiers coureurs des Kangaroos seront en effet retirés coup sur coup alors qu’ils tentent de voler la deuxième base. Cyril Brabant se chargeant de finir le travail de Victor. Marc Volckaert connectera ensuite avec Yan Delcourt pour retirer le 3e Kangaroos de cette 2e manche, toujours muets au marquoir après cette 2e manche. Les Celtics commenceront l’attaque avec deux joueurs retirés avant que Marc Volckaert n’engrange un 5e point pour les Celtics. Cyril Brabant sera retiré au marbre, après un contact avec le catcher des Kangaroos, et un petit vol plané au passage, digne de tous les films tournés à Hong Kong. Mais n’en déplaise à Max, plus de peur que de mal, Cyril est bien resté entier sur cette action. 5-1 pour les Celtics.
La 3e manche sera très rapide pour les Kangaroos à la frappe : 3 joueurs, 3 outs, et cette fois, c’est Nick Gauders qui assure les retraits sur 2 fly outs en champ centre, séparés d’un Strike Out de Marc Volckaert. Toujours pas de point pour les Kangaroos après 3 manches. Louis Haumont frappe un double avant de voler la 3e base à l’entame du 3e tour de frappe des Celtics. Il marquera par après le 6e point des Celtics sur un RBI de Mathieu Leman.
La 4e manche commencera fort pour la défense des Celtics à nouveau ; premier frappeur retiré sur une relance de Cyril Brabant à Yan Delcourt en 1e Base, suivi d’un nouveau Strike Out de Marc Volckaert. 2 frappeurs seront sur bases avant que Marc Volckaert ne délivre un deuxième Strike Out dans cette manche, qui se termine à nouveau sans point marqué par l’équipe de Bruxelles. Gil et Marc Volckaert ajouteront 2 points dans l’escarcelle des Celtics lors de cette 4e manche, qui s’achève sur le score de 8-0.
La 5e manche sera de la même facture que l’entame du match pour la défense des Celtics ; malgré 1 point marqué par les Kangaroos, qui reviennent à 8-1, Marc Volckaert connecte avec Thomas Berthe pour retirer un premier coureur tenant de voler la 3e base. Les deux frappeurs suivants essayeront encore une fois la voie des airs, mais Cyril Brabant dans un premier temps, et Nick Gauders à nouveau, confirmeront que cette voie-là n’était pas vraiment ouverte ce dimanche.
8-1 donc à l’entame de la fin de cette 5e manche, et l’occasion est belle pour les Celtics de terminer le match en marquant 3 points, et ainsi, profiter de la règle d’écart de la 5e manche. Le contrat allait être rempli. Louis Haumont atteindra la 1e base sur une erreur du champ centre de Bruxelles avant que Victor Haumont ne sorte une frappe qui lui vaudra un triple et le point marqué pour son frère. 9-1 ! Mathieu Leman viendra à son tour en première base avant que Yan Delcourt ne vienne à la frappe. Sur une erreur de ralnce du pitch en 1e base de Bruxelles, Victor en profite pour inscrire le 10e point des Celtics et Mathieu Leman prend 2 bases et se retrouve en 3e. Yan Delcourt frappe alors un coup sûr vers la 2e base, permettant ainsi à Mathieu Leman de scorer le point de la victoire pour les Celtics : 11-1 !!
Un match complet de nos Celtics donc , avec une défense en « béton », et un attaque efficace pour rien de moins que du très beau Baseball.
L’objectif de début de saison peut être réévalué, et il ne reste qu’à tenir le cap jusqu’en fin de saison si on veut que le rêve d’un titre à Tournai devienne réalité !

Article précédent
Article suivant